Aides et subventions

Optez pour des travaux de rénovation énergétique et profitez des aides.

En 2020, bénéficiez des Aides et subventions pour vos travaux de rénovation.

C’est le bon moment en 2020 pour réaliser des travaux dans votre maison.
Nous avons listé sur cette page, toutes les aides 2020 existantes pour financer vos travaux ainsi que le détail du crédit d’impôt 2020 avec une grande nouveauté. 

En effet, le taux unique de 30 % de réduction d’impôt de 2019 disparait en 2020 au profit d’un montant forfaitaire de crédit d’impôt qui est déterminé selon les travaux que vous réaliserez.

De plus, ce crédit d’impôt forfaitaire 2020 est réservé aux seuls ménages avec un revenu intermédiaire (voir tableau plus bas),
les ménages avec un revenu plus aisé sont à partir de 2020 quasiment exclus du crédit d’impôt sauf pour l’isolation et borne électrique (voir précisions plus bas).

Les ménages modestes et très modestes bénéficieront quant à eux de MaPrimeRénov’ qui sera versée par l’ANAH à la place d’un crédit d’impôt.

Testez votre égibilité gratuitement

 

Pour résumer et bien comprendre les nouveautés
du crédit d’impôt 2020 :

N

Selon vos revenus, vous bénéficierez d’un crédit d’impôt forfaitaire ou bien d’une prime versée par l’ANAH (MaPrimeRénov) selon les travaux à réaliser (voir les 2 tableaux ci-dessous avec les seuils d’éligibilité (ressources des ménages selon votre région).

N

En fait le CITE 2020 (Crédit d’Impôt Transition Energétique) est réservé uniquement aux ménages aux revenus intermédiaires ainsi qu’aux ménages aux revenus plus élevés mais uniquement pour quelques travaux d’isolation.(voir tableau ci-dessous)

N

MaPrimeRénov’ 2020 est réservée aux ménages dont les revenus ne dépassent pas une certaine tranche (ménages très modestes et modestes : variable si on habite île de France ou une autre région)

N

À partir de 2021 le crédit d’impôt n’existera plus et laissera sa place à une prime.

Seuils d’éligibilité à MaPrimeRénov et au CITE 2020 (Crédit d’Impôt Transition Energétique)

Plafonds de ressources dans les autres régions (autres que île de France)

Nombre de personnes composant le ménage

Ménages très Modestes

(bénéficient de MaPrimeRénov’)

Ménages modestes

(bénéficient de MaPrimeRénov’)

Ménages aux revenus intermédiaires

(bénéficient CITE 2020)

Ménages aux revenus les plus élevés

(bénéficient de rien ou du CITE 2020 pour quelques travaux)

1

14.879 euros

19.074 euros

27.706 euros

supérieur à 27.706 euros

2

21.760 euros

27.896 euros

44.124 euros

supérieur à 44.124 euros

3

26.170 euros

33.547 euros

50.281 euros

supérieur à 50.281 euros

4

30.572 euros

39.192 euros

56.438 euros

supérieur à 56.438 euros

5

34.993 euros

44.860 euros

68.752 euros

supérieur à 68.752 euros

Par personne supplémentaire

+ 4.412 euros

+ 5.651 euros

+ 12.314 euros

/

Source : MaPrimeRenov – Anah (Attention : ces plafonds de ressources sont donnés à titre indicatif ; ils correspondent aux plafonds de ressources 2020 fixés par l’ANAH. Ils sont réajustés tous les ans).

1/ MAPRIMERÉNOV’ 2020 (RÉSERVÉ AUX MENAGES AVEC DES REVENUS MODESTES ET TRES MODESTES)

N

MaPrimeRénov’ 2020 est une nouvelle aide qui remplace pour une partie le CITE 2019,

elle fusionne en fait le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) 2019 et les aides de l’Anah « Habiter mieux agilité »

N

Elle est versée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

et elle est accessible aux propriétaires occupants sous conditions de ressources (voir tableaux ci-dessus), elle sera versée pour les logements situés en France métropolitaine et en outre-mer dont la construction est achevée depuis 2 ans minimum. Cette aide sera étendue en 2021 aux propriétaires bailleurs et aux syndicats de copropriété.

N

Cumulable aux aides privées des CEE,

MaPrimeRénov’ pourra couvrir jusqu’à 90% des dépenses des ménages très modestes et jusqu’à 75% des dépenses des ménages modestes. Attention cependant avec les règles de non-cumul : pour les mêmes travaux, MaPrimeRénov’ n’est pas cumulable avec les autres aides de l’ANAH.

N

Le total des aides obtenues avec MaPrimeRénov’

ne pourra cependant pas dépasser un plafond maximal de 20.000 euros par logement, sur 5 ans.Selon les travaux que vous réaliserez, vous bénéficierez d’une prime forfaitaire selon votre tranche de revenu si vous faites réaliser vos travaux par des entreprises qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) => Voir ci-dessous le barème 2020 de MaPrimeRénov’, pour les travaux individuels :

Barème 2020 de MaPrimeRénov (travaux individuels)

Travaux individuels (maison individuelle ou logement collectif)

Ménages aux ressources
très modestes

Ménages aux ressources
modestes

Chaudière à granulés

10.000 euros

8.000 euros

Pompe à chaleur air/eau

4.000 euros

3.000 euros

Chauffe-eau solaire individuel

4.000 euros

3.000 euros

Chauffe-eau thermodynamique

1.200 euros

800 euros

Isolation thermique des parois vitrées (en remplacement de simple vitrage)

100 euros / équipement

80 euros / équipement

Isolation des rampants de toiture / plafonds de combles

25 euros / mètre carré

20 euros / mètre carré

Source : MaPrimeRénov – Anah
Procédure pour obtenir et recevoir MaPrimeRénov 2020

COMMENT PROFITER DE LA PRIME :

1 – Vous nous contacter

2 – Nous testons votre éligibilité

3 – Nous montons votre dossier d’aide

4 – Nous réalisons les travaux

5 – Transmission de la facture

Dès la fin des travaux, la facture et les pièces justificatives demandées (relevé d’identité bancaire, …) sont téléchargées dans l’espace personnel de l’usager pour demander le paiement de l’aide.

6 – Réception de MaPrimeRénov’ :  L’aide est versée en une fois, par virement bancaire. L’usager reçoit une notification lui confirmant le versement de son aide sur son compte bancaire.

2/ LE NOUVEAU CITE 2020 ( POUR LES MÉNAGES AVEC DES REVENUS INTERMÉDIAIRES, VOIR PLUS ELEVÉS)…

N

Pour les ménages qui ne sont pas éligibles à MaPrimeRénov’

(voir tableau), un CITE 2020 (Crédit d’Impôt Transition Energétique) est maintenu à titre transitoire pour l’année 2020, avant un basculement en prime dès début janvier 2021.

N

Jusqu’en 2019 le Crédit d’impôt était de 30 % des travaux éligibles,

à partir du 1 er janvier 2020 le crédit d’impôt sera une somme forfaitaire selon le type de travaux que vous réaliserez (voir tableau ci-dessous) et ne pourront en bénéficier que les ménages avec des revenus intermédiaires, voir revenus élevés mais que pour quelques travaux essentiellement d’isolation.

N

La mise en place du prélèvement à la source de l’impôt

sur le revenu en janvier 2019 a modifié les modalités de prise en compte de vos crédits d’impôt. Ces avantages fiscaux n’étant pas intégrés dans le calcul de votre taux de prélèvement à la source, ils vous seront remboursés en une seule fois, en septembre de l’année suivant celle du paiement de vos dépenses. Cependant, nous vous rappelons que depuis le 1er janvier 2015 et conformément au décret sur l’éco-conditionnalité, seuls les travaux entrepris par une entreprise qualifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) seront éligibles au Crédit Impôt Transition Énergétique 2020 ainsi que d’ailleurs ‘à MaPrimeRénov’ également.

N

Bon a savoir :

Pour un même logement dont le contribuable est propriétaire et qu’il affecte à son habitation principale, le montant de crédit d’impôt dont il peut bénéficier, toutes dépenses éligibles confondues, ne peut excéder, au titre d’une période de cinq années consécutives comprises entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2020, la somme de 2 400 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée et de 4 800 € pour un couple soumis à imposition commune. Cette somme est majorée de 120 € par personne à charge au sens des articles 196 à 196 B. Enfin les conditions de cumul du Crédit d’impot 2020 avec d’autres aides sont similaires à celles de MaPrimeRénov’.

N

Pour les ménages aux revenus intermédiaires,

la liste des travaux éligibles est sensiblement la même que pour le Cite 2019. Ils bénéficient par ailleurs d’une aide forfaitaire pour les chantiers de rénovations globales, c’est-à-dire faisant intervenir plusieurs gestes, pour un montant de 150 euros par mètre carré de surface habitable. Seule condition : les travaux doivent aboutir à une importante baisse de la consommation d’énergie du logement. Celui-ci doit ainsi passer d’une classe énergétique F ou G (consommation annuelle supérieure à 331 kWh / mètre carré) à une classe C (consommation annuelle inférieure à 150 kWh / mètre carré). Voir ci-dessous le tableau des sommes forfaitaires du crédit d’impôt 2020 selon les types de travaux.

3/ LA PRIME COUP DE POUCE d’EDF

N

Qu’est-ce que le Coup de Pouce EDF ?

Le Ministère de la Transition Ecologique a mis en place le dispositif Coup de pouce pour vous aider à réaliser des travaux performants en matière d’économies d’énergie dans votre logement. Ceux-ci vous permettront :
• de réduire votre facture d’électricité et de gaz,
• de lutter contre le réchauffement climatique en diminuant les émissions de gaz à effet de serre,
• d’améliorer le confort de votre maison ou de votre appartement. Dans ce cadre, et conformément à notre engagement en faveur de la transition énergétique, profitez de primes EDF exceptionnelles pour plusieurs types de travaux !
Cette offre est accessible à tous, sans conditions de ressources. Alors pourquoi pas vous ?

N

Quels sont les travaux concernés ?

Cette aide financière exceptionnelle concerne les travaux suivants :

L’isolation des combles et de la toiture
– Vous souhaitez mieux vous protéger du froid l’hiver ou de la chaleur l’été ? Réaliser des économies d’énergie ?
Le remplacement d’une chaudière individuelle au fioul, au charbon ou au gaz, autre qu’à condensation, par une solution de chauffage qui utilise des énergies renouvelables offre valable pour les devis signés et datés de manière manuscrite jusqu’au 31 décembre 2021.
Pompe à chaleur air-eau
Pompe à chaleur hybride
avec l’offre Coup de pouce d’EDF, faites le choix d’une énergie économique et durable et recevez une prime pouvant aller jusqu’à 4500 euros en fonction de vos ressources !

N

Suis-je éligible à l’offre Coup de pouce d’EDF ?

Le Coup de pouce d’EDF s’adresse à tous les foyers, propriétaires et locataires, sur l’ensemble de la France métropolitaine hors Corse, et sans conditions de ressources ! Vous souhaitez bénéficier de cette aide financière exceptionnelle ?

Il vous suffit simplement de :
1/ Vous nous contacter
2/ Nous testons votre éligibilité
3/ Nous montons votre dossier d’aide
4/ Le montant de la prime coup de pouce sera directement déduit de votre facture
5/ Nous réalisons les travaux.

4/ Installation de panneaux solaires : vous avez droit à des aides !

L’autoconsommation photovoltaïque est la consommation de sa propre production d’électricité à partir de l’énergie solaire.
Elle permet d’utiliser une énergie non polluante et abondante et de contribuer à la transition énergétique.

Les installations qui permettent l’autoconsommation (installations de vente en surplus), sont éligibles à une prime à l’investissement. Cette prime est dégressive et variable en fonction de la puissance de l’installation.
Elle est répartie sur les 5 premières années de fonctionnement.

Prime à l’autoconsommation en euros par kWc* en vigueur du 01/07/20 au 30/09/20

Puissance de l’installation

Montant de la prime pour une installation

Inférieure ou égale à 3 kWc

390 €/kWc

Entre 3 et 9 kWc

290 €/kWc

Entre 9 et 36 kWc

170 €/kWc

Entre 36 et 100 kWc

80 €/kWc

(*) kWc = kilowatt-crête, puissance de l’installation.
Les montants des primes sont mis à jour tous les trimestres.

L’obligation d’achat

En tant que particulier, grâce au système de l’obligation d’achat, vous pouvez injecter de l’électricité sur le réseau et la vendre à un acheteur à un prix fixé par la loi. Ce mécanisme permet d’aboutir à une rentabilité normale des capitaux investis sur la durée de vie des installations.
Le producteur photovoltaïque peut vendre tout ou partie de l’électricité qu’il produit.
Les tarifs d’achat sont fixés par arrêté et évoluent chaque trimestre.

Exemple
Pour une installation photovoltaïque de 3 kWc, le producteur perçoit 18,49 c€/kWh s’il vend la totalité de sa production ou 10 c€/kWh s’il vend uniquement le surplus.

Taux de TVA réduit

Les installations photovoltaïques raccordées au réseau d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc peuvent bénéficier d’un taux de TVA à 10 %.

Contact

Tel.

05 57 51 89 52

Adresse

46 Route de Beychac et Caillau, 33750 Saint-Germain-du-Puch

Demandez un devis

3 + 2 =

Share This